Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Au début des années 70, le voyage commence à bord d’un couffin en osier balloté de loge en loge, je trône sur un coin de table de maquillage. Dans ces grands théâtres, les loges sont assez éloignées des plateaux, je peux brailler à mon aise. 
Plus tard, les soirs de première et de nombreuses fois suivantes, je gagne ma place dans la salle, souvent aux côtés de ma grand-mère, ma mère préfère rester dans les loges. Assise là, je gesticule un peu, ce n’est pas grave, je suis fière, mon père est sur scène. Entre les murs protecteurs de l'enfance, je m'imagine grand metteur en scène... 
Puis la vie change. Je veux faire du théâtre, jouer, et surtout mettre en scène, particulièrement "Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach". Une idée fixe. A tout juste 18 ans, je réussie l'épreuve écrite de l'Ecole de la rue Blanche (ENSATT) puis "ils me disent que je suis trop jeune, il faut revenir plus tard...", je ne comprends pas. 
Le renoncement est une erreur et le pire des regrets. 
Erreur d'aiguillage.  


Après l'étude des Lettres modernes à la Sorbonne (parce je n'ai pas eu plus de place en Histoire de l'Art à Jussieu ;-( ), j'abandonne le concours d'entrée au CELSA, je dois travailler. Je rejoins le spectacle, l'Opéra de Paris, le Théâtre du Châtelet, Musilyre, une rencontre me fait journaliste culture pendant deux ans (Spectaculaire) et autres expériences, puis l'audiovisuel dans le groupe Canal+ (SPECTACLE, COMEDIE! ...) pendant sept ans. 
Les spectacles s'enchaînent, au plus fort de ma forme : j'en vois six par semaine, parfois huit. 

Mes enfants arrivent.
Pause. 
Aujourd'hui, entre autres activités, Ce qui est remarquable me permet de m'échapper, un temps, et de ne pas perdre le lien. Un rendez-vous nécessaire.
Ici, pas de critique négative, si ce n'est pas bon, je n'écris pas.

Tous les textes publiés sur ce site sont la propriété exclusive de Cequiestremarquable.com. Ils ne peuvent être recopiés sans l’autorisation de Cequiestremarquable.com.