Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Histoire du soldat, de Stravinski et Ramuz, jusqu'au 16 juillet au Théâtre de Poche-Montparnasse

sebastiàn galeota,stéphan druet,aurélie loussouarn,fabian wolfrom,licinio da silva,claude aufaure,orchestre-atelier ostinato,théâtre de poche-montparnasse,stravinsky,ramuzUn soldat rentre chez lui et fait la rencontre d'un homme qui se révèle être le Diable, le soldat lui vend son âme incarnée par son violon contre un livre magique, promesse de richesses et de succès. Depuis sa création en 1917, « Histoire du Soldat » est une œuvre complète. A la fois dramatique par le jeu de ses trois récitants, musicale par la proposition de sept instrumentistes et enfin chorégraphique. Pour ce qui est de la danse, Cranko, Robbins, Babillé, Kylian -rien que ça- et Gallotta -et d’autres encore- se sont déjà emparés du modèle ; difficile pour Sebastiàn Galeota d’y inscrire sa chorégraphie sur l’étroite scène du Poche-Montparnasse. Mais, l’intention reste juste et l’adroite mise en scène de Stéphan DRUET inscrit les arabesques de Aurélie Loussouarn  sur du papier millimétré.

La musique de Stravinski n’a pas pris une ride -elle n’en prendra jamais- et le livret de Charles-Ferdinand Ramuz suit poétiquement la cadence. Reconnue comme une œuvre incontournable du 20ème siècle, cette variation du mythe de Faust est adoptée avec brio par le jeune et terriblement doué Orchestre-Atelier Ostinato

Claude Aufaure est le Lecteur, un véritable rôle d’orfèvre qu’il tient de sa voix chaude à la perfection, Licinio Da Silva est un Diable créatif, extravagant et dépravé juste comme il faut, enfin Fabian Wolfrom est un soldat passionné et d'une authenticité désarmante. Le jeune acteur a une carrière qu’il mène déjà tambour battant, avec son tempérament de «jeune premier » -à la beauté du diable- au regard profond et lointain façon Gérard Philippe. 

En deux mots ALLEZ-Y, cette œuvre théâtrale et musicale est d’une grande qualité. Je vous recommande avec insistance « Histoire du Soldat » aussi pour les enfants, Stravinski est assurément le meilleur guide.

Laurence Caron

Lien permanent Catégories : EN FAMILLE, SCENES 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel