Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

"Une vie sur mesure" au Théâtre Tristan Bernard

theatre tristan bernard,axel auriant-blot,cédric chapuis,spectacle musical,lina el arabi

Ce soir là, j’ai eu vraiment du mal à faire accepter à mon fils l’idée d’aller se coucher. Pourtant, un spectacle à 19h, la soupe à 21h et l’extinction des feux à 22h me paraissait être un programme plutôt sage, même si au demeurant exceptionnel pour un soir de semaine. Et tim dam badaboumboum ba et tim dam badaboumboum ba et tim dam…, Adrien Lepage, le héros de « Une vie sur mesure », a raison : la batterie, même quand tu n’en as pas, tu peux en jouer quand même. C’est en tout cas ce que mon fils de 13 ans, déjà passionné de batterie, a retenu. Les couverts disposés sur la table deviennent baguettes, ses doigts et paume de mains tressautent à l’unisson et viennent contrarier le rythme de son talon qui fait vibrer les lames du vieux parquet, il raconte à qui veut bien l’entendre l’intégralité du spectacle. Version longue.

Sur « Une vie sur mesure », il nous avait été dit que l’histoire était plutôt drôle, je n’imaginais pas qu’elle puisse être aussi bouleversante : Adrien est autiste, enfin il n’est pas tout à fait comme les autres, il est infiniment gentil et vit dans son joli monde à lui, il n’est pas contaminé par la méchanceté et la bêtise des humains qui l’entourent même s’il en est la victime impuissante. Adrien découvre le son, les vibrations, le rythme, c’est une révélation, la batterie devient langage, amie, elle est sa vie, on pense même que la batterie va changer sa vie… Par les yeux de son auteur, Cédric Chapuis, qui a aussi crée le rôle à la scène, la vie d’Adrien est poésie, compassion et compréhension, pour qui veut bien le voir tel qu’il est. Seulement la réalité est autre, Adrien est confronté à une vie médiocre, d’une injustice inouïe, sans bienveillance, presque oubliée, jusqu’à la violence.

« Une vie sur mesure » est un spectacle musical, le comédien et l’instrument racontent une histoire commune. Axel Auriant-Blot, en comédien instinctif, est à fond dans le rôle d’Adrien, émotif et passionné, avec cette même énergie il enfonce la pédale de la charleston, fait résonner la grosse caisse et fait vibrer les cymbales de la batterie. Le comédien fait apparaître d’autres personnages, par la façon dont il les regarde il est possible d’en deviner les contours et les aspérités. L’émotion est difficile à contenir, elle cueille le public par la puissance du son puis par l’émotion suscitée par les scènes drôles ou tragiques. Il est difficile de résister à l’envie d’arracher le personnage d’Adrien à son destin. Impossible d’en sortir indemne. Plusieurs jours plus tard, mon fils vient me chuchoter : « Au fait Maman, Merci c’était génial le théâtre, j'arrête pas d'y penser… ». 

Le Théâtre Tristan Bernard a décidément choisi de faire la place belle aux très jeunes et beaux talents : à 19h, les fougueux dix-neuf ans d’Axel Auriant-Blot, dans « Une vie sur mesure », sont suivis par l’émouvante Lina El Arabi et ses vingt-deux printemps dans « Mon ange » à 21h…  Réservez sans attendre. 

Laurence Caron

Lien permanent Catégories : EN FAMILLE, SCENES 0 commentaire Imprimer

Écrire un commentaire

Optionnel